Qu’est-ce que le social selling ?

Le social selling, c’est quoi ? Sur les médias sociaux, le social selling est au cœur des techniques de vente. Ce procédé consiste à trouver de nouveaux clients grâce aux réseaux sociaux dans le but de générer des leads. Les détails dans l’article. 

Tout savoir sur le social selling 

Le social selling est l’utilisation des réseaux sociaux pour trouver de nouveaux prospects, dans le but de les convertir en futurs clients. Il se passe sur le social média. Cette technique repose surtout sur un échange entre le commercial et le prospect. 

Faire du social selling n’est pas de tout repos. Le processus nécessite de la patience, car créer une interaction avec ses prospects requiert du temps. Par contre, ses avantages sont significatifs : il a pour rôle de vous prévenir au bon moment des opportunités de conclure une vente ainsi que d’aider les cibles tout au long du parcours d’achat. Plus spécifiquement, les médias sociaux offrent un avantage conséquent en matière de vente : c’est un incontournable pour vendre sur les réseaux sociaux. 

Pourquoi se lancer dans le social selling? 

Tout simplement parce que ça marche! Le social selling est une stratégie marketing qui apporte ses fruits dans le domaine de la vente sur les réseaux. En effet, les commerciaux qui se lancent dans les ventes sur les réseaux sociaux réalisent de meilleurs chiffres que ceux qui font appel à des techniques traditionnelles. 

Selon l’étude réalisée par Iko-system, les appels à froid sont de moins en moins efficaces. Seulement 2 % des appels à froid se concluent par un rendez-vous qualifié. Ajouté à cela qu’il nécessite 8,4 appels pour entrer en contact avec un prospect et 22 appels pour le convertir en lead qualifié. 

De plus, en vue du changement radical du mode de consommation, le social selling se présente comme LA solution pour trouver des prospects. 

Le social selling paye !

Pour faire court, le social selling est le meilleur ami des commerciaux pour vendre sur les réseaux sociaux. Les résultats sont indiscutables : par exemple sur Sales navigator de LinkedIn, les commerciaux s’accordent sur le fait qu’adopter le social selling augmente les opportunités de ventes de 45 %. Le rapport de LinkedIn vient corroborer cette information en démontrant qu’il est plus facile pour 51 % des commerciaux d’atteindre leur quota de vente. D’ailleurs, d’après les recherches de B2B marketers, les décisions d’achat des CEO en B2B sont basées à 84 % sur les social media. 

Pour un commercial avec de grandes ambitions, le social selling est une technique non négligeable pour prospérer dans la vente. Effectivement, toujours selon une étude mondiale de LinkedIn, 80 % des commerciaux usant du social selling sont plus fructueux dans leur travail que les autres. Par conséquent, ils intègrent plus rapidement et plus facilement le rang des meilleurs vendeurs. Selon Forbes, 90 % des commerciaux dans le cercle des meilleurs vendeurs sont arrivés à ce point grâce au social selling. 

En bref, le social selling, c’est… 

Le social selling ne se limite pas à la conception de simples profils sur le social media. Certes, la création d’une empreinte sur les réseaux sociaux est une étape dans le social selling, mais insuffisante. Par conséquent, il est donc primordial pour les commerciaux d’effectuer une recherche et de sélectionner minutieusement les prospects. 

Ce qui diffère le social selling des autres techniques de vente est également le côté humain. C’est-à-dire que, dans les démarches du social selling, les commerciaux vont socialiser avec leurs prospects en les écoutant et en interagissant avec eux grâce aux réseaux sociaux. De cette manière, les commerciaux sont au cœur des préoccupations et des besoins de ces prospects. Il est donc dans la capacité d’y apporter une solution et développer son business. 

En bref, le social selling est surtout suscité sur LinkedIn, et très peu sur les autres réseaux sociaux. Il vise surtout à faire prospérer les chiffres de ventes des commerciaux en B2B sur les plateformes sociales professionnelles.