Qu’est ce que le Kezako ?

Le mot “Kezako” ou “quésaco” est tiré de la phrase qu’es aco. Cette phrase signifie littéralement : “qu’est-ce que c’est?”. Le mot est apparu en 1730 en provençal dans le Sud de la France. Il souvent utilisé à l’oral. Aujourd’hui de nombreux blogueurs ou vlogeurs l’utilisent pour leur vidéo pour expliquer quelque chose. 

La découverte du numérique

Depuis l’avancée technologique et galopante du numérique, les découvertes n’arrêtent pas de se faire entendre. Rien qu’à le voir on dirait qu’elles poussent de partout et dans presque tous les domaines de surcroît. Dès qu’une personne  découvre quelque chose, il lui appartient de le protéger, d’expliquer sa raison d’être, son importance et son utilité. Bref il doit tout faire pour nous convaincre de l’intérêt que nous apporte sa nouvelle formule. On peut dire alors que le travail des chercheurs est facilité depuis l’existence du numérique qui est à notre disposition un choix multiple d’utilisation. On peut dire également que tout le monde y trouve son compte car cette méthode de communication profite à tout le monde dans son quotidien. Et cela devient intéressant puisque le nombre croissant des moyens de transmissions et d’exploitation domine la communication et beaucoup de traitements de données.  Kezako ou quesaco peut être considéré comme un simple mot à première vue devant les supposées grandes découvertes effectuées par les chercheurs. Mais avant tout, mettons-nous d’accord sur ce point : permettez-nous de vous signaler qu’une découverte qu’elle soit effectuée par un grand chercheur ou par un jeune informaticien ou par d’autres reste toujours une découverte. Actuellement, le temps semble de plus en plus précieux. C’est pourquoi, il est primordial de ne pas le gaspiller pour des choses futiles. Chaque fois qu’il se passe un évènement ou une nouvelle situation, il faut toujours penser à limiter l’utilisation de son temps et à réduire à tout prix les mots pour s’exprimer. C’est justement  à partir de ce moment-là que nous cherchons à trouver différentes formes d’expressions les plus courtes possibles, du genre message télégraphique. Pourquoi pas ? Nul n’ignore que nous ne pouvons pas gérer les comportements des jeunes surtout. Depuis qu’ils ont accès à internet et la plupart de leur temps libre, ils y sont connectés par l’intermédiaire de leur cellulaire. Jetez-y un petit coup d’œil vous verrez à quel point les mots utilisés sont représentés uniquement par des mots les plus abrégés possibles ou carrément par quelques lettre de l’alphabet.

Conclusion

Nous sommes ici devant le mot Kezako ou Quesaco. Les deux orthographes sont toutes valables ? Qui eut cru qu’un tel mot existerait un jour dans notre vocabulaire ? Mais il est là et nous n’avons qu’à l’insérer dans notre langage. Il est simple et court, mais il peut être aussi et surtout usuel car cette question est presque toujours posée à tout moment. C’est donc ces qualités qui font qu’il est grand temps pour nous de nous en servir régulièrement. Quoi qu’il en soit, sans nous en rendre compte, c’est une opportunité qui se présente devant nous.  Cette facilité et simplicité du mot kezako nous donne donc un avantage dans l’économie de notre temps. Il est donc grand temps pour nous d’opter déjà à l’utilisation à bon escient de notre temps.