Quelle alternative aux ventes dans des salons et évènements ?

Le salon commercial est un évènement marketing stratégique pour une entreprise. Il regroupe au même endroit et au même moment les visiteurs et les exposants du même secteur d’activité. Toutefois, en vue des crises sanitaires auxquelles de nombreux pays ont dû faire face, organiser un salon professionnel reste encore très limité. 

De nouvelles perspectives pour le salon commercial

Dans le monde du marketing, le salon professionnel est une occasion pour présenter un produit ou un service, d’effectuer une veille concurrentielle, de générer de nouveaux prospects, de rencontrer de nouveau partenariat et suivre les tendances. Pour se faire un nom et soigner son image, il est important d’y être présent.

Mais que faire quand les salons et les événements physiques sont annulés ? 

 

Les webinaires

Lors des salons professionnels, une des activités phares pour présenter son produit ou service est la conférence. Dans le monde virtuel, vous pouvez remplacer facilement les conférences de présentation par un webinaire. Deux possibilités s’offrent à l’organisateur, soit, il enregistre sa conférence au préalable, soit, il réalise un live avec une possibilité de chat. 

Le webinaire est un tout nouveau format de présentation auquel vous pouvez interagir facilement avec vos prospects. Sa couverture est également plus large, car il n’y existe aucun plafond concernant le nombre de spectateurs. Des logiciels comme Zoom ou Webinar Jam, et encore bien d’autres facilitent ce genre de conférence virtuel. 

Pour suivre la portée de votre webinaire, vous pouvez effectuer une veille sur les retours de votre conférence. Que ce soit sur les blogs ou sur les réseaux sociaux, il est facile de suivre les feedbacks grâce à des applications de veille.

 

La génération de prospect grâce au contenu 

Promouvoir des contenus pour générer des leads dans le monde virtuel passe par proposer aux visiteurs et spectateurs des contenus premium. Par exemple, les livres blancs, les ebooks, les vidéos… qui engagent plus de réactions de la part des prospects. 

Autre solution possible, proposer des articles de blogs qui répondent aux problèmes de vos prospects. Votre article doit être optimisé au mieux pour gagner en visibilité. Le référencement de vos articles joue un rôle important pour promouvoir votre produit ou tout simplement pour assurer une visibilité auprès de vos prospects. Ajoutez à cela que votre blog exige d’être le plus fonctionnel possible pour faciliter la conversion de ces leads. 

 

La prospection téléphonique et l’emailing

Bien que la prospection téléphonique est une méthode qui demande beaucoup de temps et d’effort, elle génère des prospects et participe au chiffre d’affaires de l’entreprise. C’est un bon moyen de rester connecté avec son prospect.

L’emailing est également une méthode pour faire connaître ses produits et ses services. Grâce à des newsletters, vous serez en mesure de tenir vos suiveurs au courant de l’avancement de vos affaires, les inviter à vos évènements, etc. 

Même si le contact direct entre client et vendeur est différent d’une prise de contact virtuel, échanger des informations et engager une conversation est réalisable en utilisant des chats box ou être réactif sur les réseaux. 

 

Les médias sociaux 

Nul doute, les réseaux sociaux sont un canal à prendre au sérieux, surtout quand il est question d’image et de vente. Les social media sont faits pour entretenir la communication et être engagés le plus possible auprès de ces suiveurs et cibles. Pourtant, il est également possible de faire la promotion de ses services sur ces canaux. Les évènements comme les webinaires et autres peuvent aussi être annoncés et promus dans ces canaux. 

Afin de définir quels réseaux choisir, les cibles et le but de l’entreprise doivent être clairs. S’il s’agit d’une approche B2B, le réseau social approprié est LinkedIn ou Twitter. Facebook, Instagram … sont réservés pour le marketing B2C. 

Les salons virtuels offrent une possibilité infinie pour une société de présenter ses produits faute de salon professionnel. C’est à l’entreprise d’entreprendre les actions qui lui conviennent.