Comment recruter mieux ?

A un moment de la vie de votre entreprise, vous pourrez constater que vos ressources humaines disponibles sont insuffisantes pour la poursuite de votre objectif de croissance. Dans ce cas donc, passer par la case « recrutement » est inévitable. Pour que tout se déroule pour le mieux, la mise en application de conseils suivants vous est recommandée.

1. Une grande précision concernant le profil voulu

Cela est une évidence en matière de recrutement, mais force est de constater que beaucoup responsables d’entreprise ne savent pas réellement comment définir le profil qu’ils recherchent. Si c’est votre cas, sachez que l’important est de préciser les compétences et les valeurs qui devront vous pousser le plus à privilégier un candidat par rapport à un autre. Ce n’est qu’après que vous devrez vous baser sur les autres éléments liés à ce profil en ne citant que l’âge et la situation familiale.

2. Une annonce et une entrevue adaptée au profil

Après que vous ayez défini le profil du candidat idéal, la prochaine étape de votre recrutement consistera au lancement d’une annonce de recrutement. Celle-ci ne devra pas avoir les mêmes contenus et tons en fonction du profil ciblé. Si vous voulez plutôt un jeune dynamique, moderne et à l’esprit ouvert, préférez un langage moins soutenu et une annonce plus directe. Pour un poste classique par contre, une annonce plus traditionnelle est recommandée.

Il en est de même en ce qui concerne l’entretien. Pour vérifier si un candidat correspond réellement à ce qu’il prétend être, le lieu devra être adapté au profil voulu. Un bar pourra, par exemple, être idéal pour le premier profil suscité. Dans le cas contraire, le mieux est de privilégier le bureau.

3. Associer les collaborateurs au processus

L’individu qui sera retenu à la fin du processus de recrutement va devoir s’imprégner au sein d’une équipe. Pour que cette intégration se fasse plus rapidement et plus facilement, le mieux est de demander l’implication des membres de cette équipe dès le début dudit processus. Ceux-ci vont en effet s’engager encore plus pour le succès de cette intégration, car ils ont contribué à la validation du profil retenu. Ce n’est pas par ailleurs le seul avantage de leur association au processus. En leur y faisant participer en effet, vous boosterez également leur motivation, car ils se sentiront considérés.

4. Mettre les candidats dans des bonnes conditions

Pour trouver le profil idéal parmi ceux que vous avez retenus, vous devrez privilégier une relation d’égal à égal durant les entretiens. Appuyez-vous ainsi sur leurs qualités pour commencer les échanges. Evitez aussi d’adopter un ton condescendant, même si vous découvrez que le candidat semble avoir triché dans son CV. Adoptez, au contraire, un ton lui permettant de se sentir bien et en confiance. Un candidat en confiance est en effet plus disposé à parler ouvertement de ses compétences, valeurs et passions, entre autres.

5. Une vérification de compétences s’impose

Bien que vous les ayez mis dans les meilleures conditions, certains candidats n’hésitent à dire des mensonges, surtout en ce qui concerne leurs compétences. Heureusement qu’il est possible d’en faire la vérification en contactant leurs supérieurs hiérarchiques dans l’entreprise où ils ont travaillé. Recruter une personne est en effet lui donner votre confiance en sa capacité de réaliser les missions qui lui seront confiées. Une relation de confiance ne pourra cependant être établie si vous avez des doutes sur ces compétences, d’où la nécessité d’effectuer des vérifications.

6. Donner plus de considération aux valeurs qu’aux compétences

Quand il est question de recrutement, les compétences constituent le critère auquel nous nous basons le plus pour prendre nos décisions. Cependant, nous avons tendance à oublier que le développement des compétences techniques à travers les formations est possible et même plus facile. Inculquer de « nouvelles » valeurs à un individu est par contre plus difficile, celui-ci en ayant déjà, au plus profond de lui, plusieurs autres.